banner

Été 2020 (volume 30, numéro 2)

Suivi des objectifs de triage pour la polyarthrite rhumatoïde

Steven Katz, M.D., FRCPC

Télécharger la version PDF

La division de rhumatologie de l’Université de l’Alberta a lancé son service de triage centralisé en 2009 dans le but de fournir un accès rapide aux patients atteints d’arthrite inflammatoire ou de maladie active du tissu conjonctif et un accès égal aux soins pour les patients orientés vers la division pour une affection non inflammatoire. Nous avons déjà publié au sujet du succès de notre initiative fondée sur la méthode de triage « gestalt » – misant sur l’intuition du rhumatologue – sans appliquer aucune exigence autre que la lettre du médecin orienteur1.

En 2012, notre clinique est passée d’un système médical sur papier à un système médical électronique entièrement intégré issu de l’expertise d’Epic Systems. Avec ce changement, nous avons profité du module de triage d’Epic. Nous avons remplacé notre système de triage papier sur base de données Access par un système intégré au sein de notre dossier médical électronique (DME). Nous risquions toutefois de ne plus être en mesure de faire le suivi de paramètres. En effet, comprendre la capacité d’analyse du système de triage en temps quasi réel était aussi important qu’en comprendre les rouages. Heureusement, nous avons mis au point, avec l’équipe locale d’Epic, des paramètres faciles à récupérer concernant le volume d’orientations, le volume de médecins, la combinaison de maladies des patients et les temps d’attente pour les orientations « rapides » et « habituelles ». Cela nous a permis de constamment suggérer des changements subtils à notre service des admissions afin d’au moins essayer d’optimiser les temps d’attente des patients.

Comme notre système de triage est basé sur un système de gestalt, il était important de trouver un moyen de surveiller « l’intuition des rhumatologues » et de fournir une rétroaction lorsque des erreurs potentielles étaient commises. Plus précisément, nous voulions nous assurer de voir nos patients atteints de polyarthrite rhumatoïde (PR) en temps utile, triés comme étant une urgence « prochaine ». C’est sur cette initiative que repose notre candidature pour le Prix Réflexion sur la pratique l’année dernière.

Nous avons pu mettre au point un algorithme permettant de cibler les patients chez qui la PR a été diagnostiquée en clinique, mais qui n’avaient pas reçu le statut d’« urgence prochaine » au triage. Nous pouvons ainsi découvrir quel médecin du triage a commis cette « erreur » et fournir chaque année cette liste de patients à examiner. Chaque rhumatologue peut alors examiner la lettre de du médecin orienteur initiale et la lettre de consultation de la clinique dans le dossier pour déterminer si une erreur a été commise et réfléchir à la nécessité ou non d’envisager des changements dans leurs futures pratiques de triage.

Nous avons pu fournir ces données à nos rhumatologues au cours des dernières années; environ 50 à 75 patients (de 1 à 2 % du nombre total d’orientations) ont été ciblés dans l’ensemble du groupe. À ce jour, les réactions des collègues rhumatologues indiquent que la grande majorité des patients ont été en fait correctement triés, mais qu’il pouvait plutôt s’agir de secondes opinions ou d’orientations incomplètes qui n’évoquaient pas clairement un tableau inflammatoire. Cela rassure notre groupe sur le fait que notre système de triage semble fonctionner comme prévu.

Nous avons récemment mis à niveau notre DME et l'avons intégré à un nouveau système Epic, ce qui signifie que nous avons dû réinventer la roue, pour ainsi dire. Nous travaillons avec l’équipe Epic locale pour rétablir les paramètres et repères utiles afin de pouvoir continuer à garantir le meilleur accès possible aux soins rhumatologiques à Edmonton et dans le nord de l’Alberta.

1. Carpenter T, Katz SJ. Review of a rheumatology triage system: simple, accurate, and effective. Clin Rheumatol. Février 2014; 33(2):247-52; doi: 10.1007/s10067-013-2413-1.

Steven Katz, M.D., FRCPC
Professeur agrégé,
Département de médecine, Université de l'Alberta
Edmonton (Alberta)

Skyscraper

The access code to enter this site can be found on page 4 of the most recent issue of The Journal of the Canadian Rheumatology Association (CRAJ) or at the top of the most recent CRAJ email blast you received. You can also obtain the access code by sending an email to CRAJwebmaster@sta.ca.

Remember Me