banner

Été 2020 (volume 30, numéro 2)

La Société de l'arthrite met l’épaule à la roue pour relever les défis liés à la COVID-19

Télécharger la version PDF

Le monde entier doit s’adapter aux exigences liées à la pandémie de COVID-19, et la Société de l'arthrite ne fait pas exception.

Nos ressources en matière d’éducation des patients ont aidé des milliers de Canadiens à maîtriser leur arthrite et à faire face aux défis liés à la pandémie, notamment notre page La COVID-19 (arthritis. ca/covid-19) et l’arthrite, nos webinaires sur l’arthrite (arthrite.ca/ soutien-et-education/conversations-sur-l-arthrite) et nos bulletins hebdomadaires Rayonnez (arthrite.ca/bien-vivre?page=3&Topic=157).

En parallèle, nous avons travaillé en partenariat avec la SCR et d’autres acteurs de la communauté de l’arthrite dans le cadre d’efforts de défense des intérêts des personnes atteintes d’arthrite afin que leurs besoins ne soient pas oubliés.

Nous sommes très heureux de constater que ces efforts portent leurs fruits, qu’il s’agisse de la résolution de la pénurie d’hydroxychloroquine, de la désignation de la production et de la distribution de cannabis médical comme services essentiels ou de l’annonce récente que les chercheurs hospitaliers seront inclus dans le programme de subventions salariales du gouvernement fédéral. Ces victoires témoignent de la volonté collective de la communauté de l’arthrite et de notre capacité à apporter des changements essentiels aux politiques lorsque nous travaillons ensemble.

Mais le travail ne s’arrête pas là, car d’importants problèmes subsistent :

  • Retards dans les interventions chirurgicales :Le Canada était déjà bien en retard par rapport aux critères établis pour la réalisation des arthroplasties, et ces retards ne font que s’allonger. Certaines provinces ont commencé à annoncer des plans pour remédier aux retards dans les chirurgies, mais ces plans devront bénéficier d’un soutien financier et d’une coordination, tenir compte du point de vue des patients et englober tous les Canadiens concernés.
  • Accès aux médicaments :Outre l'hydroxychloroquine, d'autres médicaments peuvent être menacés par la pandémie, car elle met en péril les chaînes d'approvisionnement. De plus, de nombreux Canadiens ont perdu leur emploi et n’ont plus de régime d’assurance-médicaments. Il est essentiel que nous garantissions un approvisionnement adéquat et un accès continu aux médicaments nécessaires.
  • Financement de la recherche : Si les salaires des chercheurs sont protégés, le financement de la recherche ne cesse toutefois de diminuer. Les nouvelles recherches liées à la COVID étant une priorité actuelle, nous ne devons pas oublier l’importance d’un soutien durable aux investissements dans les innovations en matière de santé et de maladies chroniques qui auront un impact sur des millions de patients au Canada.

Nous appelons tous les membres de la communauté de l’arthrite à demander à leurs députés fédéraux et provinciaux de trouver des solutions concertées à ces défis. Pour en savoir plus et manifester votre soutien, rendez-vous sur arthrite.ca/ce-que-nous-faisons/ defense-de-la-cause-fr.

Skyscraper

The access code to enter this site can be found on page 4 of the most recent issue of The Journal of the Canadian Rheumatology Association (CRAJ) or at the top of the most recent CRAJ email blast you received. You can also obtain the access code by sending an email to CRAJwebmaster@sta.ca.

Remember Me